DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Angela Merkel devant le fait accompli : un autocar de réfugiés syriens devant sa chancellerie

Un élu de Bavière, là où arrivent la plupart des migrants en Allemagne, a affrété et accompagné ce bus, chargé de 31 réfugiés syriens, jusqu'à Berlin. Son initiative est très controversée

Vous lisez:

Angela Merkel devant le fait accompli : un autocar de réfugiés syriens devant sa chancellerie

Taille du texte Aa Aa

Les réfugiés syriens sont arrivés à Berlin devant la Chancellerie ce jeudi soir. Ils étaient partis de Bavière dans la journée à bord d’un autocar affrété par un élu de la région voulant interpeller la Chancelière allemande sur sa politique d’immigration.

Point of view

De tels geste sur le dos de gens dans le besoin et qui cherchent à se loger est indigne et populiste

Peter Dreier, l’auteur de cette initiative controversée, a fait le voyage jusqu‘à la capitale allemande lui aussi.

“Je suis en faveur d’un traitement humain pour ces gens, a t’il déclaré. Pas dans des abris temporaires, des mois dans un gymnase ou autre. Et nous ne pouvons fournir d’hébergement digne à autant de gens. C’est pourquoi nous devons y mettre un frein et nous avions besoin d’un geste symbolique”.

L’idée du politicien bavarois a fait polémique, entre instrumentalisation des réfugiés et montée des mouvements xénophobes.

Katarina Barley, Secrétaire générale des Sociaux-Démocrates :
“De tels geste sur le dos de gens dans le besoin et qui cherchent à se loger est indigne et populiste”.

Très déçu qu’aucun représentant d’Angela Merkel ne vienne à sa rencontre, Peter Dreier a promis de loger temporairement à ses frais les réfugiés qui choisiraient de rester à Berlin. Mais certains, ecoeurés, ont choisi de rentrer en Bavière.