DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Après l'attentat d'Istanbul, la Turquie répond en frappant Daech


Turquie

Après l'attentat d'Istanbul, la Turquie répond en frappant Daech

La Turquie a intensifié ces dernières heures ses frappes contre Daech. La riposte après l’attentat d’Istanbul, mardi, a été immédiate et forte. Le gouvernement turc a affirmé avoir bombardé “500 positions” d’Etat Islamique à Bachiqa, en territoire irakien, et en Syrie, le long de sa frontière avec la Turquie.

Le Premier ministre Ahmet Davutoglu a même affirmé que 200 djihadistes avaient été tués lors de ces frappes,sans bien-sûr que l’on puisse vérifier ce bilan.

“Toute attaque qui vise les invités de la Turquie sera punie”, a prévenu le chef du gouvernement.

Sept personnes ont déjà été arrêtées dans l’enquête sur l’attentat de la place Sultanahmet. Présenté comme un kamikaze syrien, le terroriste a tué dix touristes allemands, mardi, dans le centre historique d’Istanbul.

Une cérémonie officielle a eu lieu ce jeudi sur cette même place Sultanahmet, à deux pas de la Mosquée Bleue, en hommage aux victimes.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Attentats de Jakarta : des cibles pour terrifier la population