DERNIERE MINUTE

Les cours du pétrole se sont installés sous les 30 dollars ce vendredi, anticipant les conséquences de l’afflux imminent d’or noir iranien sur un marché saturé.
A Londres, à la mi-séance, le Brent décrochait de 5 % à 29,45 dollars le baril. Un plus bas en douze ans. Sur les changes électroniques, le WTI flirtait lui avec les 29,39 dollars, son plus bas niveau depuis novembre 2003.

En dépit du rebond technique d’hier, les cours du brut ont chuté de 20 % depuis le 1er janvier.