DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Le bilan des attentats au Burkina Faso s'alourdit


Burkina Faso

Le bilan des attentats au Burkina Faso s'alourdit

Le bilan consécutif à l’attaque sanglante qui a visé un hôtel et un restaurant de Ouagadougou vendredi soir, au Burkina Faso, s’est encore alourdi ce samedi. Le bar-restaurant “Le Cappuccino” et l’hôtel “Le Splendid” font partie des établissements du centre de la capitale burkinabée particulièrement fréquentés par la communauté internationale. Au moins 29 personnes de 18 nationalités différentes auraient été tuées lors de l’attentat perpétré par un groupuscule djihadiste, dont deux Français, deux Suisses et cinq Burkinabés. Le ministère français des affaires étrangères a confirmé l’information plus tôt dans la journée.

Un attentat islamiste d’une ampleur inédite dans le pays. “Il est important, qu’avec les pays voisins, nous puissions mutualiser nos moyens d’information et nos moyens militaires pour lutter fermement contre ce fléau”, a déclaré le Président du Burkina Faso, Roch Marc Christian Kaboré. Les autorités burkinabés font état d’une trentaine de blessés. D’après le ministère de la sécurité intérieure, 176 personnes ont pu être secourues. L’attentat, revendiqué par AQMI (Al-Qaida au Maghreb Islamique), aurait été perpétré par six djihadistes, dont deux femmes. Pour l’instant, les corps de trois assaillants, tués lors de l’assaut donné par les forces de l’ordre, auraient été identifiés.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

L'Iran veut commander 114 avions à Airbus