DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

L'UE veut croire aux négociations de paix pour la Syrie


Le bureau de Bruxelles

L'UE veut croire aux négociations de paix pour la Syrie

Les ministres des Affaires étrangères de l’Union européenne ont le regard tourné vers Genève pour trouver une issue à la crise syrienne. Les négociations de paix sont sensées commencer lundi prochain. La chef de la diplomatie européenne appelle donc toutes les parties à faire les efforts politiques nécessaires. Federica Mogherini prévient :« nous avons tendance à oublier la dimension humanitaire de cette crise, nous agissons de façon géostratégique, avec les intérêts différents des puissances mondiales et régionales. »
Les doutes sur la tenue et le contenu de ces négociations se font de plus en plus fort depuis l’escalade des tensions entre l’Iran et l’Arabie Saoudite. Pour le ministre allemand des Affaires étrangères un conflit entre Téhéran et Riyad menacerait les pourparlers. Mais pour Frank-Walter Steinmeier les signaux restent encourageants puisque « les deux pays veulent continuer à jouer un rôle constructif à propos de la question syrienne. »
De son côté la France demande la fin des bombardements contre les civils et l’opposition modérée pour permettre d’engager une transition politique.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

Le bureau de Bruxelles

La Pologne défend ses réformes à Bruxelles