DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Débat sous tension au Parlement européen sur le cas de la Pologne


Le bureau de Bruxelles

Débat sous tension au Parlement européen sur le cas de la Pologne

C’est en terrain hostile que la Première ministre polonaise se déplace au Parlement européen. Beata Szydlo est à Strasbourg pour débattre avec les députés des réformes controversées de la justice et des médias mises en œuvre par son gouvernement. Ces réformes ont été comparées à un coup d’État par le président de l’institution, Martin Schulz.
Beata Szydlo pourra compter sur le soutien des conservateurs polonais. Ryszard Legutko ne cache pas son amertume à propos de l’enquête européenne lancée contre son pays. « S’il y a bien un principe que l’Union européenne a appliqué avec consistance c’est celui du double standard […] pour reprendre Georges Orwell tous les gens sont égaux mais certains sont plus égaux que d’autres », glisse-t-il.
En revanche pour l’eurodéputée libérale, Sophia in’t Veld, la procédure de sauvegarde de l’État de droit annoncée par la Commission européenne la semaine dernière est tout à fait légitime. « Il y a des inquiétudes justifiées à propos de l’indépendance de la justice, de cette nouvelle loi sur les médias et j’entends parler d’autres réformes que le gouvernement entreprend dans l‘éducation, cela n’augure rien de bon » explique l‘élue néerlandaise. Dans le même temps Sophia in ‘t Veld se félicite aussi de cette rencontre avec la Première ministre polonaise.
Après ce débat en janvier, une résolution sera soumise au vote des députés lors d’une prochaine session plénière.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Auto-traduction

Prochain article

Le bureau de Bruxelles

L'UE veut croire aux négociations de paix pour la Syrie