DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Pays-Bas : nouvelle manifestation violente contre l'accueil de migrants


Pays-bas

Pays-Bas : nouvelle manifestation violente contre l'accueil de migrants

Des oeufs, des pierres et des feux d’artifice contre la mairie de Heesch aux Pays-Bas pour dénoncer l’accueil programmé de migrants. Un millier de personnes refusent de voir arriver dans leur petite ville 500 demandeurs d’asile durant les dix prochaines années. Des incidents ont éclaté dimanche soir entre manifestants et force de l’ordre. “Quand ils ne peuvent pas se débarrasser de ce problème à La Haye, ils l’amènent ici explique un manifestant. Mais nous n’en voulons pas non plus, ils peuvent les garder, pas question qu’ils viennent. S’ils veulent violer ma fille, il n’y aura pas 500 policiers pour la protéger.”

Des incidents qui interviennent quelques heures après les propos incendiaires de Geert Wilders. Le député d’extrême-droite estiment qu’il faut enfermer les migrants dans les centres d’accueil afin de protéger les femmes.

Les Pays-Bas accueillent un nombre record de réfugiés, ils étaient 54.000 demandes d’asile à la fin du mois de novembre.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Présidentielle portugaise : Maria de Belém, socialiste non investie