DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

La coalition internationale vise le nerf de la guerre contre l'État islamique


Irak

La coalition internationale vise le nerf de la guerre contre l'État islamique

La coalition internationale frappe les “banques” de l‘État islamique alors que Daech rase le plus vieux monastère d’Irak. Construit il y a près de 1 400 ans, Saint-Élie se situait à Mossoul. Le groupe a chassé des centaines de milliers de chrétiens et en a tué des centaines d’autres en Irak et en Syrie. Il a détruit plus de cent sites historiques, des Églises, mais aussi des mosquées, ou encore des tombeaux jugés hérétiques.

En réponse, la coalition internationale a mené neuf bombardements contre des réserves d’argent de Daesh.
“On observe ces dernières semaines, un recul de Daesh. Sa résilience doit toutefois nous amener à améliorer encore notre action. Nous devons continuer à combattre cette organisation sur tous les fronts et nous attacher à la déraciner sur le terrain et dans les esprits”, a déclaré hier Jean-Yves Le Drian, ministre français de la Défense, lors d’une réunion à Paris.

Des dizaines de millions de dollars appartenant aux djihadistes seraient ainsi partis en fumée lors de raids aériens menés ces derniers mois, dont celui-ci à Mossoul. Une ville, contrôlée par Daesh depuis juin 2014, mais que la coalition entend reprendre. Pour cela des centaines de formateurs supplémentaires seraient nécessaires selon le Pentagone.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Moldavie : à peine nommé, le Premier ministre est appelé à démissionner