Cet article n'est pas disponible depuis votre région

Litvinenko empoisonné : Poutine personnellement mis en cause

Access to the comments Discussion
Par Euronews
Litvinenko empoisonné : Poutine personnellement mis en cause

<p>Des conclusions “extrêmement dérangeantes”, pour David Cameron, une enquête “politiquement motivée” au contraire pour Moscou. Le rapport d’enquête britannique sur l’empoisonnement d’Alexandre Litvinenko est accablant pour Vladimir Poutine, car celui-ci aurait approuvé l’opération visant à éliminer l’ancien agent du <span class="caps">KGB</span>. </p> <p>La ministre britannique de l’Intérieur a même lancé un avertissement à ses alliés européens :</p> <p>“Il est clair pour le gouvernement que nous devons protéger le Royaume Uni et ses intérêts des menaces de la Russie, et nous y travaillons avec l’Union Européenne et l’<span class="caps">OTAN</span>, a déclaré Theresa May devant la chambre des Communs. J’ai écrit à mes homologues ce matin, et aussi aux services de renseignement des autres pays, pour attirer leur attention sur cette enquête et pour qu’un tel meurtre n’arrive pas chez eux”.</p> <p>C’est en compagnie de deux hommes, Andrei Lougovoï et Dmitri Kovtoun, qu’Alexandre Litvinenko a bu un thé dans le bar d’un grand hôtel de Londres en novembre 2006. Empoisonné au polonium-210, il est décédé peu après. </p> <p>Moscou a depuis refusé d’extrader les deux suspects. </p> <p>Lui-même ex-membre des services de renseignement russes, Litvinenko enquêtait alors sur “les liens éventuels entre Vladimir Poutine et le crime organisé”, selon l’avocat de sa veuve.</p>