DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Grand Prix de Judo de La Havane: Jour 1


Sport

Grand Prix de Judo de La Havane: Jour 1

Le Grand Prix de Judo de La Havane est à mi-chemin entre le Grand Slam de Tokyo et celui de Paris. C’est aussi un passage obligatoire pour tous les athlètes qui n’ont pas encore obtenu leur billet pour les Jeux olympiques. C’est le moment idéal pour voir qui s’est bien entraîné et qui au contraire n’a pas fini ses devoirs, qui s’est trop reposé, et qui ne l’a pas assez fait. Qui a bien commencé la saison mais ne s’est toujours pas remis des vacances de Noël.

Le carnaval ne commencera que dans deux semaines au Brésil, les Jeux olympiques dans un peu plus de six mois. Pourtant le Brésil est déjà en fête: Ses athlètes remportent deux des cinq médailles d’or attribuées lors de cette première journée.

C’est tout d’abord Eric Takabatake qui est sacré chez les -60kg hommes sans même avoir disputé la finale, suite à l’abandon sur blessure de son adversaire turc Bekir Ozlu.

Dans la catégorie -48kg femmes, là aussi le Brésil décroche la médaille d’or: Sarah Menezes, la championne olympique en titre de 25 ans, gagne par ippon à la suite d’un superbe drop-seoi-nage infligé à l’Israëlienne Shira Rishony, qui n’avait jamais disputé de finale sur le circuit.

Plus tôt dans la journée la championne du monde de la catégorie Paula Pareto était battue dès son second combat par la Cubaine Dayaris Mestre Alvarez bien portée par le public. Pareto décrochera la médaille de bronze en remportant tout par la suite.

On assiste à une finale 100% Européenne chez les -52kg femmes, conclue par le succès de l’Allemande Mareek Kraeh, la mieux classé des athlètes en lice. Elle remporte son dernier combat sur une immobilisation de son adversaire, la Belge Ilse Heylen, pour ippon.

L’Américaine Marti Malloy confirme devant le public cubain chez les -57kg femmes. La favorite bat la Hongroise Hedvig Karakas après 4 minutes d’un combat vierge de point, plus trois minutes de Golden score. C’est seulement à ce moment que Malloy réussit à marquer un shido.

Le dernier titre à attribuer était celui du meilleur judoka de la catégorie -66kg hommes. L’or revient au Russe Kamal Khan-Magomedov, après une finale relevée face au Français Loïc Korval. C’est un Yuko lui permet d‘être déclaré vainqueur du combat, et ainsi conclure cette première journée passée sur les tatamis de La Havane.

Un prix honorifique a été par ailleurs decerné par le président de la Fédération Internationale de Judo à Rolando Veitia, grand entraîneur cubain et légende vivante du judo. Il prend une retraite méritée après avoir ramené sur l‘île plus de 300 médailles.

Plus d'infos:

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

Sport

La goal-line technology invitée à l'Euro 2016