DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Ban Ki-Moon maintient ses critiques sur l'occupation israélienne en Cisjordanie

Ban Ki-Moon persiste et signe. Le secrétaire général de l’ONU a réitéré mercredi 27 janvier ses critiques sur l’occupation israélienne en

Vous lisez:

Ban Ki-Moon maintient ses critiques sur l'occupation israélienne en Cisjordanie

Taille du texte Aa Aa

Ban Ki-Moon persiste et signe. Le secrétaire général de l’ONU a réitéré mercredi 27 janvier ses critiques sur l’occupation israélienne en Cisjordanie. Devant le comité des Nations unies sur les droits des Palestiniens, il a réaffirmé que les colonies étaient illégales au regard du droit international.

“Laissez-moi être clair, rien n’excuse le terrorisme, rien n’excuse de cibler des innocents, a-t-il assuré. Mais si nous espérons mettre fin à cette violence, les mesures de sécurité sont-elles suffisantes ? Nous devons nous attaquer à la frustration latente et à l’incapacité d’aboutir à une solution politique.”

Ban Ki-Moon répondait aux propos du Premier ministre israélien, Benjamin Netanyahou qui l’accusait la veille d’encourager le terrorisme. Mardi, Ban Ki-Moon avait appelé au gel de la colonisation en Cisjordanie, préalable au règlement du conflit entre Israéliens et Palestiniens et à l’instauration d’un Etat palestinien.

La passe d’armes intervient après le feu vert des autorités israéliennes à la construction de 153 nouveaux logements et l’annexion de 150 hectares de terres agricoles dans la vallée du Jourdain. Cette intensification de la colonisation a également été dénoncée par l’Union européenne.

Israël occupe la Cisjordanie depuis 1967. 400 000 colons israéliens y cohabitent dans la plus grande difficulté avec 2,5 millions de Palestiniens.