DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

La Suède prévoit d'expulser entre 60 000 et 80 000 demandeurs d'asile

Débordée par l’afflux de réfugiés, la Suède durcit encore sa politique d’accueil. Après avoir rétabli les contrôles à la frontière avec le Danemark

Vous lisez:

La Suède prévoit d'expulser entre 60 000 et 80 000 demandeurs d'asile

Taille du texte Aa Aa

Débordée par l’afflux de réfugiés, la Suède durcit encore sa politique d’accueil. Après avoir rétabli les contrôles à la frontière avec le Danemark, elle se prépare à expulser jusqu‘à 80 000 demandeurs d’asile.

Il s’agit de migrants arrivés sur son territoire l’an dernier et dont la demande d’asile est rejetée.
La procédure devrait concerner près de la moitié des dossiers traités en 2015, soit 60 000 à 80 000 personnes, en majorité des Irakiens et des Afghans, très peu de Syriens.

Les autorités suédoises craignent que de nombreux déboutés ne passent dans la clandestinité. Elle ont prévu d’affrêter des avions charters spécialement dédiés pour mieux contrôler les retours.

Traditionnellement ouverte à l’accueil des étrangers, le royaume scandinave s’est crispé ces derniers mois devant l’afflux de réfugiés et quelques fait-divers retentissants.

Lundi dernier, une employée d’un centre d’hébergement pour mineurs, âgée de 22 ans, a été retrouvée morte poignardée près de Göteborg, alors qu’elle était seule sur son lieu de travail. Un demandeur d’asile âgé de 15 ans a été arrêté par la police. Les autorités ont reconnu le sous-effectif chronique de ce type de centre, qui accueille de nombreux adolescents traumatisés par la guerre.

La Suède, qui compte moins de dix millions d’habitants, a enregistré plus de 160 000 nouvelles arrivées en 2015 et en attend autant en 2016. Un habitant sur cent est un demandeur d’asile, c’est la proportion la plus élevée de toute l’Union européenne.