DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Paris et Téhéran signent des contrats pour 15 milliards d'euros


Iran

Paris et Téhéran signent des contrats pour 15 milliards d'euros

Des contrats juteux pour la France en Iran, c’est l’aspect économique de la visite du président Rohani à Paris.
Le montant total est évalué à 15 milliards d’euros. Les entreprises françaises n’ont pas boudé leur plaisir face à un marché de 80 millions d’habitants. Résultats : des accords signés dans les infrastructures, la ville durable, la santé, les transports, l’agriculture ou encore l’agro-alimentaire. Ainsi Peugeot Citroën va faire son grand retour dans le pays via la création d’une co-entreprise avec Khodro. Le constructeur français va investir 200 millions d’euros en cinq ans – comme Khodro, un partenaire de trente ans –, pour moderniser une usine située à quelques kilomètres à l’ouest de Téhéran. PSA espère produire d’ici 2017, 200.000 véhicules par an.

L’Iran s’est engagé à acheter 118 avions auprès d’Airbus. L’accord porte également sur la formation des pilotes et les opérations aéroportuaires. Les géants de la construction Bouygues et Vinci, ainsi que le gestionnaire des aéroports de Paris ADP ont aussi signé des protocoles d’accord pour développer trois aéroports en Iran.

Le groupe pétrolier Total va acheter à Téhéran 150.000 à 200.000 barils par jour de pétrole brut. L’Iran, qui recèle les quatrièmes réserves mondiales de pétrole et les deuxièmes de gaz.

La SNCF et les chemins de fer iraniens ont également signé un protocole de coopération dont l’exploitation des gares et le développement de lignes à grande vitesse.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Gbagbo plaide non coupable devant la CPI