DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Chine : de retour à la surface après 36 jours bloqués sous terre


Chine

Chine : de retour à la surface après 36 jours bloqués sous terre

En Chine, 4 mineurs ont été secourus ce vendredi, après avoir passé plus d’un mois bloqués à 200 mètres de profondeur. Ils ont été ramenés à la surface, l’un après l’autre, tractés dans un étroite capsule. Une fois à l’air libre, ils ont été conduits à l’hôpital.

Leur calvaire avait commencé le 25 décembre lorsque la mine dans laquelle ils se trouvaient s’est effondrée, pour une raison encore inconnue. Cette mine de gypse est située dans la province de Shandong dans l’est du pays.

Ils étaient une trentaine sous terre à ce moment-là. Onze d’entre eux pu être immédiatement secourus. Mais on étaient sans nouvelles des autres.
Ce n’est que quelques jours plus tard que les premiers signes de vie ont été détectés.
Les sauveteurs ont alors engagé l’opération de secours, faisant d’abord parvenir des vivres aux mineurs bloqués, avant de creuser puits et tunnels pour les ramener à la surface.

4 ont donc été ainsi sauvés ce vendredi.Les autres, une douzaine, sont officiellement portés disparus, vraisemblablement ensevelis au fond de la mine.

Cet accident est le dernier en date d’une très longue liste en Chine, les règles de sécurité étant souvent ignorées pour réduire les coûts, avec la complicité de responsables locaux corrompus.
Quatre responsables locaux, dont le chef local du parti communiste chinois, ont été démis de leurs fonctions depuis la catastrophe.
Les autorités locales avaient ordonné à cette mine de gypse et à d’autres mines dans la région l’arrêt de la production en octobre, en raison de risques détectés d’affaissement de terrain, mais elles avaient continué à opérer en secret, selon le quotidien Beijing Times.

- avec AFP

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

France : le cargo "Modern Express" s'approche des côtes