DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

L'opposition syrienne menace de ne pas assister aux négociations de paix

Avance-t-on vers un nouvel échec des discussions visant à mettre fin à la guerre en Syrie? Des pourparlers de paix doivent réunir à partir

Vous lisez:

L'opposition syrienne menace de ne pas assister aux négociations de paix

Taille du texte Aa Aa

Avance-t-on vers un nouvel échec des discussions visant à mettre fin à la guerre en Syrie? Des pourparlers de paix doivent réunir à partir d’aujourd’hui à Genève les forces rivales du pays (à l’exception des groupes Etat Islamique et Al Qaïda).

Mais voilà: la plus grosse force d’opposition, le Haut Conseil pour les Négociations, a annoncé hier soir qu’elle ne s’y rendrait pas si les bombardements ne cessaient pas et si l’accès humanitaire aux zones civiles n‘était pas garanti, comme le prévoient une résolution de l’ONU.

L’émissaire spécial des Nations Unies pour la Syrie Staffan de Mistura, a pour sa part assuré dans un message vidéo publié hier que les pourparlers commenceraient comme prévu ce vendredi: “Nous comptons sur vous pour dire Khalas, trop c’est trop. Vous avez vu assez de conférences, deux d’entre elles ont déjà eu lieu. Celle-ci ne peut pas échouer”, a-t-il dit.

Lors des dernières négociations de cette envergure, tenues en Suisse en 2014, les parties n’avaient pas trouvé d’accord sur le calendrier de transition.

La guerre civile en Syrie a fait 260 000 morts. La crise humanitaire se propage chaque jour un peu plus, comme sur l‘île de Lesbos en Grèces, où plus de 800 000 migrants ont accosté l’an dernier.