DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Migrants : 55 000 arrivées par la mer en un mois, et des naufrages dramatiques


Turquie

Migrants : 55 000 arrivées par la mer en un mois, et des naufrages dramatiques

Une embarcation qui chavire, cinquante mètres après avoir quitté la côte turque…
Près de 40 personnes sont mortes dans un nouveau naufrage de migrants en mer Egée. Parmi ces candidats à l’exode, il y avait aussi des enfants, et des bébés.

Malgré le mauvais temps hivernal, les départs ne faiblissent pas, cela s’explique par les prix pratiqués par les passeurs, ils baissent, à cause des conditions météorologiques.

Un homme menotté est présenté comme un passeur. Ce n’est pas ce qu’il dit aux journalistes turcs. Il jure qu’il était juste un passager, avec six membres de sa famille sur le bateau, dont il n’a plus de nouvelles. “Je jure que je n’ai rien fait, répète-t-il, j’allais moi aussi en Allemagne.”

Les migrants, originaires de Syrie, d’Afghanistan mais aussi de Birmanie, tentaient de rejoindre les îles grecques depuis la Turquie.

Jeudi d’autres migrants ont eu plus de chances, une cinquantaine a été sauvée par les gardes-côtes italiens qui les ont dirigés vers les îles grecques de Kos et Samos.

Plus de 55.000 personnes sont arrivées par la Méditerranée depuis un mois, selon l’Organisation internationale pour les Migrations. Plus de 200 personnes sont mortes ou sont portées disparues. 84% de ces réfugiés fuyaient leur pays en guerre.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Le fils de Laurent Fabius, ministre français des Affaires étrangères, mis en examen