DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Plus de 80 morts dans un village du Nigéria incendié par Boko Haram


Niger

Plus de 80 morts dans un village du Nigéria incendié par Boko Haram

Au lendemain de l’attaque, les images du village incendié sont glaçantes. Samedi soir, pendant quatre heures des islamistes de Boko Haram ont tiré sur les villageois, les ont brûlés, ainsi que leurs maison et leurs animaux. Plus de 80 morts, dont des enfants, brûlés vifs, selon des témoins qui avaient réussi à fuir. Les insurgés sont arrivés dans deux voitures et des motos, accompagnés de trois femmes kamikazes qui ont explosé en se mélant aux villageois.

Le village de Dalori est dans une région régulièrement ciblée par le groupe qui a rallié Daesh. La grande ville voisine, Maiduguri, qui compte environ 2,6 millions d’habitants, héberge 1,6 million de réfugiés selon l’ONU, qui ont fui le terrorisme.

Deux localités de la région du lac Tchad, au Tchad voisin, ont été aussi visées par des attentats suicide qui ont fait trois morts et 56 blessés.

Pour combattre Boko Haram, les quatre pays riverains du lac Tchad (Nigeria, Cameroun, Tchad et Niger) ainsi que le Bénin ont créé une armée multinationale de presque 9.000 militaires.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Trafic humain : 10 000 enfants migrants ont disparu des radars en Europe