DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Etats-Unis : dans l'Iowa les filles des candidats aux primaires entrent en scène


Etats-Unis

Etats-Unis : dans l'Iowa les filles des candidats aux primaires entrent en scène

A quelques heures d’un vote test pour les primaires américaines dans l’Iowa, les candidats les plus en vue jouent leur va-tout. Dimanche chez les républicains, Donald Trump n’a pas hésité à mettre en scène sa fille Ivanka et son mari.
En tête des sondages, Trump s’est permis de sécher le dernier grand débat des républicains mais doit confirmer son avance.

“Je suis aux côtés de cet homme depuis les dix dernières années et je sais qu’il est capable de parvenir à des résultats plus que n’importe qui d’autre, et c’est ce dont le pays a besoin, a déclaré Ivanka Trump, la fille du milliardaire.

Côté démocrates, le clan des Clinton joue aussi la carte de la jeunesse et de la filiation. Chelsea, que les Amércains ont vu grandir, a pris de l’assurance.

“Je suis vraiment bouleversée par le sens des responsabilités qu’aura notre prochain président qui va diriger le pays dans lequel mes enfants vont grandir”, a-t-elle confessé devant un public acquis.

Sauf que les démocrates de l’Iowa en pincent aussi pour Bernie Sanders, le challenger le plus sérieux d’Hillary Clinton. Même sans expérience, Sanders a su capter le vote des étudiants avec son discours anti-milliardaires.

Les républicains auront aussi les yeux rivés sur Ted Cruz, le sénateur du Texas. Il est soutenu par la droite religieuse et n’a pas encore dit son dernier mot face à Donald Trump.

Assurément lundi soir c’est vraiment la campagne des élections présidentielles américaine qui commence. Historiquement le candidat qui arrive en tête dans l’Iowa devient logiquement le candidat de son parti.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Auto-traduction

Prochain article

monde

Menace terroriste : bas les masques au carnaval de Venise