DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Présidentielle américaine : pourquoi tous les projecteurs sont-ils braqués sur l'Iowa ?

1 % seulement des délégués nationaux sont choisis en Iowa : 30 pour les Républicains (sur 2200 environ) et 44 pour les Démocrates (sur 4000 environ)

Vous lisez:

Présidentielle américaine : pourquoi tous les projecteurs sont-ils braqués sur l'Iowa ?

Taille du texte Aa Aa

1 % seulement des délégués nationaux sont choisis en Iowa : 30 pour les Républicains (sur 2200 environ) et 44 pour les Démocrates (sur 4000 environ).

Point of view

Nous désignons des délégués qui délivreront le message de l'Iowa pour désigner les futurs candidats à la présidentielle. C'est vraiment comme une réunion de voisins.

Alors pourquoi les caucus sont-ils si importants dans cet Etat rural de trois millions d’habitants ?

D’abord, parce que c’est le premier Etat américain à se prononcer, et ce depuis 1972. Ensuite, parce qu’il est considéré comme un Etat moyen, représentatif de la population des Etats-Unis.

Nous ne votons pas comme vous pourriez le penser pour des élections. Nous désignons des délégués qui délivreront le message de l’Iowa pour désigner les futurs candidats à la présidentielle. C’est vraiment comme une réunion de voisins“ explique Jamie Fitzgerald, vérificateur.

Effectivement, il faut savoir qu’un caucus, ce n’est pas une élection, c’est une première étape d’un processus plus compliqué, où chaque Américain peut jouer un rôle actif.

Des milliers d’habitants de l’Iowa se rassemblent dans les bibliothèques, les auditoriums et les casernes de pompiers et là, les citoyens assistent à des débats, puis votent ou forment des groupes par affinités politiques et désignent ensuite les délégués qui, à leur tour, investiront leur candidat favori lors de la convention nationale du parti, en juillet.

On vote à bulletin secret pour le caucus républicain, mais le décompte se fait en votre présence. Chez les démocrates, il n’y a pas de secret. On se lève pour le candidat délégué auquel on croit, et s’il remplie bien tous les critères requis, alors on continue à le soutenir. mais si c’est pas le cas, vous pouvez avoir un deuxième ou un troisième choix. C’est pour ça qu’on entend souvent des candidats délégués en Iowa dire : si je ne peux pas être votre premier choix, est-ce que je peux être votre second choix ?“ explique encore Jamie Fitzgerald.

Depuis de nombreuses semaines, des volontaires républicains et démocrates frappent aux portes et distribuent des tracts pour vanter leur candidat et leur camp et attirer les gens le soir des caucus. C’est un processus qui prend du temps et par conséquent, ce sont les activistes les plus mobilisés des partis qui s’en chargent.

En Iowa, environ 10 % des votants potentiels participent au caucus.

Mais, cette année risque d‘être différente, car le gouvernement a causé de nombreuses désillusions. Et pour beaucoup, ce caucus est le premier auquel ils prennent part :

Je n’ai jamais été aussi prête à mettre les Démocrates dehors, je suis prête pour un changement, c’est sûr“ explique cette coiffeuse, Nicole Hutton de Winterset.

Je pense qu’il y a beaucoup de gens qui en ont marre de la manière dont se comporte ce gouvernement. Ils disent une chose, puis en font une autre“ déclare Garry Garrisson, aussi de Winterset.

Historiquement, tous les présidents américains ont commencé par remporter l’investiture de leur parti dans l’Iowa.

Le destin de l’Iowa et de la nation irait de paire, c’est aussi ce qui en fait le centre de toute l’attention médiatique.