DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Visiter le "musée de l'innocence" d'Orhan Pamuk

Vous lisez:

Visiter le "musée de l'innocence" d'Orhan Pamuk

Taille du texte Aa Aa

Le musée de l’innocence, c‘était déjà un roman écrit en 2008 par Orhan Pamuk prix Nobel de Littérature. C’est désormais aussi un musée qui a pour

Le musée de l’innocence, c‘était déjà un roman écrit en 2008 par Orhan Pamuk prix Nobel de Littérature. C’est désormais aussi un musée qui a pour auteur ce même grand écrivain turc.

Le roman parle en effet d’un homme qui créé un musée en l’honneur de la femme qu’il aime et qu’il a perdue.

L’idée des deux (roman et musée) remonte au milieu des années 90. Le musée a été inauguré à Istanbul en 2012. Il est présenté sous une nouvelle version à Londres à la Somerset House.

Orhan Pamuk : “De nombreux éléments visuels de l’Istanbul des années 70 et 80 sont représentés dans le musée de l’Innocence. Tous ces objets, des ustensiles de cuisine, des formulaires administratifs nécessaires si vous vouliez survivre dans l’Istanbul de la seconde moitié du 20e siècle sont présentés dans l’histoire et dans le musée. J’ai écrit le roman en pendant au musée et j’ai fait le musée j’ai créé le musée, composé ce musée d’une certaine façon en pensant au roman.”

“Le Musée de l’Innocence” a été le premier livre écrit par Pamuk après son prix Nobel en 2006.

La création du musée a fait l’objet d’un documentaire signé Grant Robert Gee à qui on doit aussi “Meeting people is easy” sur le groupe Radiohead.

Orhan Pamuk : “C‘était un long projet et je n’ai jamais pensé qu’il pourrait y avoir un film à partir de ce projet. Et je suis très heureux que Grant Gee ait fait ce film. J’ai aussi écrit des pages originales, des dialogues et aussi des textes du film.”

Le musée de l’innocence (et le monde d’Orhan Pamuk) à découvrir à la Somerset house à Londres.