DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Réfugiés en Jordanie : "le barrage risque de céder", avertit le roi Abdallah II

La Jordanie attend beaucoup de la Conférence des donateurs pour la Syrie. Elle réclame une aide sur le long-terme pour pouvoir continuer à faire face à la crise des réfugiés.

Vous lisez:

Réfugiés en Jordanie : "le barrage risque de céder", avertit le roi Abdallah II

Taille du texte Aa Aa

Le camp de réfugiés de Zaatari en Jordanie ne désemplit pas. Quelque 80.000 Syriens y vivent en attendant la fin du conflit dans leur pays. Et le camp accueillerait régulièrement de nouvelles familles. Le chef de la diplomatie britannique, qui s’est rendu sur place, jette la faute sur les bombardements russes en Syrie. “Il y a quelques mois, un flot continu de personnes quittaient le camp pour rentrer chez elles en Syrie, malgré ce qu’il se passe là-bas, explique Philip Hammond. Mais cela a cessé et une nouvelle vague de réfugiés prend la direction de la Jordanie à cause des bombardements russes.”

Point of view

Une nouvelle vague de réfugiés prend la direction de ce camp à cause des bombardements russes.

La Jordanie attend beaucoup de la Conférence des donateurs prévue ce jeudi à Londres. Elle réclame une aide sur le long-terme pour pouvoir continuer à faire face à cette crise des réfugiés. “Nous espérons un engagement international important vis-à-vis de la crise syrienne, souligne Mohammad Momani, le ministre d‘État pour les médias. Nous voyons cette conférence comme une conférence politique, où l’Europe et la communauté internationale peuvent apporter suffisamment de soutien et assumer ainsi une part de la responsabilité que des pays d’accueil comme le nôtre ont prise durant cette période.”

“Le barrage risque de céder”, a averti le roi de Jordanie, dont le pays accueille au total plus de 600.000 réfugiés, ce qui met l‘économie sous pression. Pour aider le pays à gérer cette crise, Londres a proposé de faciliter les échanges économiques entre la Jordanie et l’Europe.

Enfin, l’Union européenne devrait promettre deux milliards d’euros d’aide aux réfugiés syriens lors de la Conférence des donateurs.