DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Un cas de transmission sexuelle du virus Zika confirmé au Texas


Etats-Unis

Un cas de transmission sexuelle du virus Zika confirmé au Texas

Les autorités sanitaires du comté de Dallas ont publié un communiqué, dans lequel elles affirment qu’un homme ayant voyagé au Vénézuéla a contaminé une autre personne sur le sol américain, par voie sexuelle.

“Maintenant, on parle de transmission sexuelle du virus Zika. C’est une préoccupation, car les gens qui voyagent dans les pays d’Amérique Latine qui ont des relations sexuelles non protégées peuvent potentiellement ramener le virus et infecter d’autres personnes. Le souci, c’est que 80 % de ces individus diagnostiqués ne présentent aucun symptôme. Et c’est ça la difficulté. Vous ne présentez aucun symptôme, donc vous risquez de transmettre le virus”, explique Zachary Thompson, le directeur des services de santé du comté de Dallas.

Le Honduras a décrété l‘état d’urgence mardi après avoir détecté environ 3 500 cas suspects d’infection au virus Zika. Les autorités ont lancé des opérations de fumigation au sein des foyers et dans les bus scolaires.

Les ministres de la Santé du Mercosur se réunissent aujourd’hui en Uruguay, pour évoquer l‘épidémie. Le cas de transmission sexuelle renforce les craintes d’une poussée du nombre de cas pendant le carnaval.

Le laboratoire français Sanofi-Pasteur a annoncé se lancer dans la recherche d’un vaccin. Il a reçu en décembre l’autorisation des autorités mexicaines de commercialiser celui contre la dengue, très liée au virus Zika.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Australie : la justice renvoie les migrants dans le cauchemar des camps de rétention