DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Salive, rapport sexuel : les possibles modes de transmission du virus Zika sèment l'inquiètude

Trois nouveaux décès liés au virus Zika ont été annoncés en Colombie hier, et l’inquiétude sur l’expansion de la maladie, déjà forte en Amérique du

Vous lisez:

Salive, rapport sexuel : les possibles modes de transmission du virus Zika sèment l'inquiètude

Taille du texte Aa Aa

Trois nouveaux décès liés au virus Zika ont été annoncés en Colombie hier, et l’inquiétude sur l’expansion de la maladie, déjà forte en Amérique du Sud, touche désormais les Etats-Unis et l’Europe.

La Colombie est le deuxième pays d’Amérique du Sud le plus touché après le Brésil – des insecticides ont été pulvérisés partout pour lutter contre le moustique porteur du virus.

Le ministre de la Santé colombien a expliqué que les trois nouveaux décès avaient été précédés du syndrome neurologique de Guillain-Barré.

Au Brésil, le virus a été trouvé dans l’urine et la salive de deux patients, sans que l’on sache pour l’instant si cela pourrait constituer un moyen de transmission d’homme à homme.

Dilma Roussef, la présidente brésilienne, a annoncé de son côté la mobilisation de 220.000 membres des forces armées, ainsi que des fonctionnaires de la Santé et des épidémiologistes pour lutter contre la propagation de la maladie.

Aux Etats-Unis, un patient a été infecté après un rapport sexuel avec une personne de retour du Venezuela, poussant les autorités américaines à recommander l’utilisation de préservatifs au retour d’une zone infectée.

Enfin, une femme enceinte de retour de Colombie a été diagnostiquée en Espagne, une première en Europe.