DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Vingt mille Syriens bloqués à la frontière turque


Syrie

Vingt mille Syriens bloqués à la frontière turque

Les Nations unies estime à vingt mille le nombre de Syriens bloqués à la frontière turque après avoir fui les combats d’Alep, la grande ville du nord en partie aux mains des rebelles depuis 2012.

Le bureau des Affaires humanitaires de l’ONU indique que dix mille autres personnes ont été déplacées vers Afrine, une autre ville kurde de la région d’Alep.

Au total, selon Ankara, entre soixante et soixante-dix mille syriens pourraient venir se réfugier en Turquie et en passant principalement par le point de passage à proximité de la ville de Kilis.

Les réfugiés tentent d‘échapper à l’offensive sur Alep que les forces de Baschar al-Assad mènent depuis lundi avec notamment le soutien de l’aviation russe et l’espoir de reprendre le contrôle sur la ville.

Les principales routes d’approvisionnement des rebelles sont coupées et l’ONU explique qu’il est désormais difficile d’assurer l’acheminement de l’aide humanitaire jusqu‘à Alep.

Les bombardements russes dans la région suscitent les critiques : Washington accuse le Kremlin de ne pas viser l‘État islamique, mais rebelles opposés au régime syrien alors qu’Ankara accuse Moscou de “crimes de guerre”.

Sur le terrain, des médias locaux font circuler des images de civils et d’enfants présentés comme blessés par les bombardements russes.

Moscou assure pour sa part ne viser que “des cibles terroristes.”

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Coup d'envoi du Carnaval au Brésil, malgré la menace Zika