DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

L'UE rappelle la Turquie à son devoir d'accueillir les réfugiés syriens

Comment faire face à la nouvelle vague de réfugiés syriens qui fuient par milliers l’offensive du régime de Bachar al-Assad, appuyé par l’aviation

Vous lisez:

L'UE rappelle la Turquie à son devoir d'accueillir les réfugiés syriens

Taille du texte Aa Aa

Comment faire face à la nouvelle vague de réfugiés syriens qui fuient par milliers l’offensive du régime de Bachar al-Assad, appuyé par l’aviation russe, dans la province d’Alep, alors qu’on parle de 40 000 civils, dont la moitié seraient
arrivés au poste-frontière turc d’Oncupinar, fermé depuis vendredi ? La question est au coeur des discussions du conseil informel des ministres des Affaires étrangères de l’Union européenne (UE), qui se tient à Amsterdam (Pays-Bas). En présence justement de leur homologue turc, Mevlüt Çavuşoğlu.

“Il est incontestable que ces Syriens ont besoin d’une protection internationale, a déclaré la Haute représentante de l’UE pour les Affaires étrangères et la Politique de sécurité, l’Italienne Federica Mogherini. De plus, l’aide que nous apportons à la Turquie a précisément pour objet de permettre à ce pays de se doter de moyens suffisants pour accueillir des demandeurs d’asile.”

Alors que la Grèce peine à accueillir les réfugiés, et que ceux-ci se dirigent ensuite plus au Nord, provoquant des réactions de rejet dans nombre de pays européens, les 28 comptent sur la Turquie pour les accueillir. “Conformément à la Convention de Genève”, a rappelé le commissaire européen à l‘élargissement, Johannes Hahn. Mais l’UE “n’a pas de compétences pour dire à la Turquie ce qu’elle doit faire”, a reconnu le ministre luxembourgeois
des Affaires étrangères, Jean Asselborn…