DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Berlin et Ankara vont demander l'aide de l'OTAN pour lutter contre l'immigration illégale


Turquie

Berlin et Ankara vont demander l'aide de l'OTAN pour lutter contre l'immigration illégale

La crise des réfugiés était au centre de la visite d’Angela Merkel ce lundi à Ankara. La chancelière allemande et les dirigeants turcs ont tenu à afficher leur coopération pour lutter contre l’immigration illégale et les passeurs qui sévissent en mer Egée.
Ils s’apprêtent à solliciter cette semaine l’aide de l’OTAN.

“La Turquie et l’Allemagne vont demander à l’OTAN de contribuer aux opérations de surveillance en mer, au côté des garde-côtes turcs et des agents de Frontex, a expliqué le Premier ministre turc Ahmet Davutoglu. Nous allons faire un effort commun pour que les mécanismes de surveillance de l’OTAN soient utilisés de manière efficace à la frontière et en mer.”

De son côté, Angela Merkel a rappelé la nécessité pour l’Europe de continuer à accueillir des contingents de réfugiés : “Ce qui est important, pas seulement pour la Turquie, mais pour chacun d’entre nous, c’est que si nous voulons stopper l’immigration illégale, nous devons être prêts aussi, dans une certaine mesure, à accepter des réfugiés par des moyens légaux, en particulier des réfugiés syriens.”

Enfin Angela Merkel et Ahmet Davutoglu ont dénoncé conjointement les bombardements russes en Syrie, notamment dans la région d’Alep. Des frappes qui ont poussé à l’exode des milliers de civils, actuellement bloqués à la frontière turque.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Hongrie : quand l'intégration des réfugiés passe par l'éducation