DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Oscars : quels sont les films en pole position ?


cinema

Oscars : quels sont les films en pole position ?

En partenariat avec

La course aux Oscars touche presque à sa fin mais quels sont les films dans la meilleure position ?

“Spotlight” du réalisateur Tom McCarthy, avec six nominations dont celles du meilleur film et du meilleur réalisateur

A l’aube du siècle, le journal américain “The Boston Globe” a donné une leçon magistrale de journalisme d’investigation en démasquant les abus des prêtres pédophiles dans le diocèse de Boston.

Le scandale met en échec toute l’Eglise des Etats-Unis mais le film ne fait pas de ces journalistes des héros, d’ailleurs quelques uns parmi eux savaient, mais avaient gardé le silence. McCarthy signe un bon film, même s’il est construit de manière simpliste. Il dénonce l’horreur, l’abomination de la pédophilie, essentiellement contre ceux qui l’ont commis.

“The big short : le Casse du siècle”

Hollywood utilise habilement le moralisme et cette fois, le fait contre Wall Street. “The big short : le Casse du siècle” est dédié au cynisme criminel de la haute finance. Il est dans la compétition avec cinq nominations, avec Brad Pitt, Christian Bale, Ryan Gosling, Steve Carell.

Profitant de l’aveuglement généralisé des grosses banques, des médias et du gouvernement, quatre outsiders ont anticipé l’explosion de la bulle financière du marché immobilier américain destinée à éclater quelques années plus tard.

Verbeux et névrotique, parfois même difficile à suivre, le film d’Adam McKay est parsemé de moments d’autodérision comme le choix de laisser les explications financières plus techniques à Margot Robbie ou Selena Gomez dans un contexte luxueux et kitsch!

“Le pont des espions”

Les très bon plans de Steven Spielberg pour “Le pont des espions” ne sauvent pas ce film de la banalité, qui est nominé à 6 Oscars. Même Tom Hanks n’est pas réellement passionant dans le rôle du héros, un avocat de Brooklyn qui doit négocier pour la CIA la libération d’un pilote américain dont l’avion a été abattu dans le ciel de l’URSS.

A Berlin, le pont des espions était ce lieu où se faisaient les échanges de prisonniers entre la CIA et le KGB pendant la guerre froide. Même s’il est captivant, ce portrait d’une Amérique plongée dans la peur hystérique du communisme reste un exercice un peu académique.

“Mad Max: Fury Road”

C’est le retour du réalisateur George Miller avec la suite de la saga de Mad Max, ce n’est pas un film typique pour les Oscars, pourtant il avance avec 10 nominations fort d’un succès extraordinaire auprès des critiques et du public.

Le mysticisme des Kamikazes, le souvenir de l’ Aryanisme et du Walhalla, le folklore heavy metal sont parmi les éléments forts du décor utilisé pour séduire le public dans une bataille épique au milieu du désert. Le film, imaginé dans un futur apocalyptique, est un feu d’artifice permanent.

Le choix de la rédaction

Prochain article

cinema

"Célibataire, mode d'emploi"