DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Shakhrisabz : à la découverte d'un ancien palais de Tamerlan

Vous lisez:

Shakhrisabz : à la découverte d'un ancien palais de Tamerlan

Taille du texte Aa Aa

Pour notre dernière carte postale d’Ouzbékistan, nous vous invitons dans la ville de Shakhrisabz où est né l‘émir Tamerlan au XIVème siècle. C’est là

Pour notre dernière carte postale d’Ouzbékistan, nous vous invitons dans la ville de Shakhrisabz où est né l‘émir Tamerlan au XIVème siècle. C’est là qu’il fit bâtir le célèbre palais Ak-Saray qui lui servit de résidence d‘été.

Repères

  • Avec une population de plus de 30 millions d’habitants, l’ex-république soviétique est devenue indépendante en 1991
  • Sa superficie totale est de 425 400 km2, les plaines recouvrant les 4/5èmes du territoire
  • La température moyenne en hiver est de -6° Celsius et dépasse 32° l‘été
  • Près de 80 % de la population est d’ethnie ouzbèque et l’Islam est la religion majoritaire à 88 %

Aujourd’hui, ne subsistent que des vestiges, mais la visite vaut le détour : sur certaines façades, des mosaïques originales ont été préservées.

Un palais surmonté d’un bassin et d’une fontaine

Comme nous l’explique notre reporter Seamus Kearney, “c‘était un véritable exploit d’architecture quand on pense que tout en haut du palais, il y avait même un immense bassin et une fontaine, avec de l’eau de source provenant des montagnes avoisinantes.”

“A cette époque, Ak-Saray était l’une des plus hautes constructions en Asie Centrale et l’une des plus élevées au monde, insiste Fayoza Dadaboeva, guide de la ville. Le palais était haut de 56 mètres et les tours, de 72 mètres,” précise-t-elle.

Reconstruction en cours

On peut imaginer à quoi ressemblait le palais grâce à des reconstitutions et le site alentout est en train d‘être reconstruit à l’identique pour s’assurer que la mémoire du passé est conservée.