DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Allemagne : une collision entre deux trains fait au moins dix morts et des dizaines de blessés


Allemagne

Allemagne : une collision entre deux trains fait au moins dix morts et des dizaines de blessés

ALL VIEWS

Touchez pour voir

Les images sont terribles. Une collision frontale entre deux trains régionaux a fait au moins dix morts tôt mardi matin en Bavière. Il y a également plusieurs dizaines de blessés dont une quinzaine se trouvent dans un état grave. Une personne est par ailleurs toujours portée disparue, avec de faibles chances de la retrouver vivante.

L’accident a eu lieu à hauteur de la ville de Bad Aibling, à une soixantaine de kilomètres au sud de Munich. Il s’est produit près d’une rivière dans une zone boisée, difficile d’accès.

Les deux trains circulaient sur une ligne à une voie. Ils se sont percutés à pleine vitesse, dans un virage, pour une raison que l’enquête devra déterminer. Le choc a été tellement violent que les wagons de tête se sont enfoncés l’un dans l’autre sur une quinzaine de mètres.

Ce passager raconte : “Tout à coup, le train a freiné et il y a eu un énorme bruit. J’ai été projeté en avant. Quand j’ai ouvert les yeux, tout était noir. On entendait des gens crier et appeler au secours. A côté de moi, il y avait un enfant au sol. Je l’ai installé sur mon siège. J’ai demandé autour de moi s’il y avait des blessés. Ceux qui étaient là n‘étaient que légèrement touchés. On a ouvert une porte puis on est sorti.”

Le ministre allemand des Transports s’est rendu sur place. Il a salué le travail des quelque 700 secouristes qui ont dû œuvrer dans des conditions très difficiles. Les blessés les plus graves ont été acheminés par hélicoptère vers les hôpitaux de la région.

Pourquoi ces deux trains se trouvaient-ils au même moment sur cette voie ? Des médias allemands, citant une source proche de l’enquête, avancent l’hypothèse de l’erreur humaine. Les boîtes noires, qui ont été en partie retrouvées, apporteront des réponses aux questions.

Le bilan aurait pu être beaucoup plus lourd. Les trains étaient moins remplis que d’habitude en raison des vacances scolaires.

ALL VIEWS

Touchez pour voir

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Pourquoi les réfugiés d'Alep sont bloqués aux portes de la Turquie