DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Corée du nord : exécution du chef d'état-major des armées

Kim Jong-un aurait fait exécuter le chef d‘état major de son armée. L’information n’a été dévoilée que ce mercredi via la presse sud-coréenne. Ri

Vous lisez:

Corée du nord : exécution du chef d'état-major des armées

Taille du texte Aa Aa

Kim Jong-un aurait fait exécuter le chef d‘état major de son armée. L’information n’a été dévoilée que ce mercredi via la presse sud-coréenne. Ri Yong-gil aurait été tué la semaine dernière après avoir été accusé notamment de corruption. Les rumeurs de purges de personnalités de haut rang du régime se sont multipliées depuis l’arrivée au pouvoir de Kim Jong-Un il y a quatre ans. Des informations difficiles à vérifier. Fin 2013, les médias nord-coréens avait en tous cas confirmé l’exécution du puissant oncle du leader suprême, Jang Song-Thaek accusé lui aussi de trahison et de corruption.

La nouvelle intervient dans un contexte très tendu après le récent essai nucléaire de Pyongyang en janvier dernier suivi dimanche dernier du lancement d’une fusée. Présenté par le régime comme un simple lancement de satellite, le tir a été condamné par l’ONU. Les spécialistes ont considéré qu’il s’agissait d’un test de missiles balistique déguisé.