DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Plus de 70.000 migrants sont arrivés sur les côtes grecques depuis janvier


Grèce

Plus de 70.000 migrants sont arrivés sur les côtes grecques depuis janvier

Le flot continu de migrants se poursuit en mer Egée. Les garde-côtes italiens opérant pour l’agence Frontex ont secouru plusieurs dizaines de personnes en pleine nuit lors de diverses opérations menées près des îles grecques de Kos et Samos. Il s’agit pour la plupart de réfugiés syriens. Par ailleurs, deux hommes, présentés comme des passeurs, ont été interpellés.

Plus au nord, sur l‘île grecque de Lesbos, les réfugiés peuvent compter sur le soutien de centaines de bénévoles, venus du monde entier. Un premier contact rassurant pour des migrants souvent désorientés et affaiblis. “A leur arrivée, de nombreux réfugiés sont confrontés à la barrière de la langue, explique ce bénévole originaire de Bahreïn. On essaye de les guider, de les orienter vers les endroits utiles, de les aider à trouver de la nourriture, des vêtements.”

“On a dû se développer très rapidement pour faire face la situation, explique cette bénévole de la fondation Starfish. Au départ, notre ONG était gérée essentiellement par des locaux avec l’aide de touristes. A la fin de la saison touristique, nous avons commencé à chercher du soutien à l‘étranger. C’est la raison pour laquelle nous sommes devenus une fondation.”

Depuis le début de l’année, quelque 70.000 migrants sont arrivés depuis la Turquie sur les côtes grecques. Plus de 300 personnes ont péri en mer Egée.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

La malnutrition menace plus d'un million d'enfants au Yémen