DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Londres : expositions des machines de Léonard


le mag

Londres : expositions des machines de Léonard

En partenariat avec

Le monde de Léonard exposé à Londres au musée des sciences. La Joconde garde son mystérieux sourire au Louvre ici ce sont ses inventions, multiples et variés qui sont présentées. Des maquettes historiques créée en 1952 à Milan pour marquer le 500ème anniversaire de la naissance du grand prodige de la renaissance.

Martin Kemp, professeur émérite d’histoire de l’art à Oxford : “Cela montre un aspect de la grande capacité créatrice de Léonard, son extraordinaire inventivité que ce soit pour peindre les apôtres de la Cène ou pour créer une machine volante. Il possède cette incroyable inventivité.”

Leonard De Vinci a commencé sa carrière en travaillant dans un atelier sur le site de la cathédrale de Florence. Il avait 20 ans et c’est là qu’il a fait ses premiers dessins, notamment de grues et autres systèmes de levage qu’il cherchait à améliorer.

Martin Kemp : “Il disait que la nature avait fait les inventions les plus parfaites. Rien n’est superflu, rien ne manque. Cela ne veut pas dire que si l’on fait une machine volante on doit la faire avec des plumes et des ailes, c’est quelque chose de différent cela doit être adapté aux humains. On avait avant tendance à dire que Léonard avait tout inventé que ce soit l’hélicoptère, les réfrigérateurs ou quoi que ce soit. Nous savons maintenant qu’il fait partie du contexte, et que d’autres personnes ont été visionnaires, mais si nous le remettons dans son contexte il est encore plus extraordinaire, le légendaire Léonard est absolument incroyable.”

De fait peu de choses ont échappé à son imagination, des armes aux parachutes en passant par le matériel de… plongée sous marine…

“Leonard De Vinci : les mécaniques de génies” au musée des sciences de Londres jusqu’en septembre.

Le choix de la rédaction

Prochain article

le mag

New York Fashion Week : la loi des blogueurs