DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Moscou et Washington s'accordent pour cesser les hostilités en Syrie


Syrie

Moscou et Washington s'accordent pour cesser les hostilités en Syrie

Après 5 heures de négociations, une poignée de main.
Les chefs des diplomaties américaine et russe se sont mis d’accord à Munich sur une cessation des hostilités en Syrie dans un délai d’une semaine.
Cette mesure vise à relancer le processus de paix et à stopper l’exode des civils. Elle permet aussi de venir en aide aux populations en détresse.

“Pour de nombreux membres, le régime de Bachar Al-Assad violait le droit international en cherchant à provoquer la reddition par le biais de la famine, a déclaré le secrétaire d’Etat américain John Kerry. Nous nous disons qu’au lieu d’affecter Daech, ce processus, en fait, renforce Daech, et lui permet de profiter du chaos.”

“Nous sommes satisfaits aujourd’hui d’avoir réussi à nous mettre d’accord sur certains principes, sur l’idée que l’accès à toutes les zones assiégées sera assuré à travers le territoire syrien sans aucune exception”, a quant à lui déclaré le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov.

Un groupe de travail piloté par l’ONU doit se réunir dès ce vendredi à Genève pour superviser l’intervention humanitaire.
Par ailleurs, les négociations inter-syriennes, suspendues après l’offensive du régime sur Alep, “doivent reprendre dès que possible”, a estimé John Kerry.

Avec AFP

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Albert Einstein avait raison : les ondes gravitationnelles existent