DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Vienne presse Skopje de fermer sa frontière aux migrants

L'Autriche est la destination finale pour de nombreux réfugiés traversant le territoire macédonien. Mais Vienne dit avoir bientôt atteint sa limite de capacité d'accueil.

Vous lisez:

Vienne presse Skopje de fermer sa frontière aux migrants

Taille du texte Aa Aa

Les taxis macédoniens poursuivent leur mouvement de protestation à la frontière avec la Grèce. Ils dénoncent l’interdiction qui leur est faite d’acheminer des réfugiés jusqu’en Serbie. Seuls les transports par bus ou par train sont permis pour les migrants, les autorités souhaitant éviter les abus. En réaction, les taxis bloquent une route près du poste-frontière de Guevgueliya. “Les réfugiés viennent, mais nous, on ne travaille pas, dit ce chauffeur de taxi. Les trains partent régulièrement, à raison de deux ou trois fois par jour. C’est la raison pour laquelle nous faisons grève aujourd’hui.”

L’Autriche est la destination finale pour de nombreux réfugiés traversant le territoire macédonien. Mais Vienne dit avoir bientôt atteint sa limite de capacité d’accueil, fixée cette année à 37.500 réfugiés, soit environ deux fois moins que l’an passé. Pour le ministre autrichien des Affaires étrangères, Skopje doit se préparer à fermer complètement sa frontière : “L’Autriche est l’un des pays les plus attractifs pour les migrants avec l’Allemagne et la Suède. Les mesures que nous envisageons, et qui ont déjà été prises par la Suède, auront certainement des conséquences sur la région en particulier pour les pays qui sont sur la route des réfugiés : la Slovénie, la Croatie, la Serbie, la Macédoine’‘, souligne Sebastian Kurz.

Les autorités macédoniennes ont entamé la construction d’une nouvelle clôturée barbelée pour limiter et mieux clôturer le flux migratoire. Depuis le début de l’année, 55.000 migrants ont déjà traversé sa frontière sud.