DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Amérique du sud : campagnes de fumigation et de sensibilisation anti-Zika

Dans plusieurs pays d'Amérique du sud, les autorités se mobilisent pour lutter contre l'épidémie de virus Zika.

Vous lisez:

Amérique du sud : campagnes de fumigation et de sensibilisation anti-Zika

Taille du texte Aa Aa

Dans de nombreux pays d’Amérique du sud, c’est la mobilisation pour éradiquer le moustique porteur du virus Zika. Cela se traduit notamment par des campagnes de fumigation.

Point of view

L'objectif de la campagne 'Zika Zéro' est d'éradiquer ces moustiques. Pour la bonne santé de nos enfants, il faut en finir avec ces moustiques !

La Colombie est le 2ème pays le plus touché après le Brésil. Plus de 30 000 cas ont été recensés par les autorités.

Le virus Zika provoque de la fièvre, des courbatures, identiques aux symptômes de la grippe. Quand il touche les femmes enceintes, il semble qu’il entraîne une malformation congénitale du fœtus.

Le président colombien Juan Manuel Santos a indiqué que le pays a enregistré des cas de syndrome de Guillain-Barré, une maladie neurologique qui est associée au virus Zika, même si, précise le dirigeant colombien, cela n’a pas encore été prouvé scientifiquement.”

Campagne “Zika Zéro” au Brésil

Le Brésil est le pays le plus touché. Face à cette épidémie, les autorités ont lancé ce samedi une vaste campagne appelée “Zika Zéro” pour aider la population à lutter contre le virus. L’armée est mise à contribution.

La présidente Dilma Rousseff a également participé à l’opération de sensibilisation dans un quartier de Rio.

Le gouvernement va faire ce qu’il faut, avec les maires, les gouverneurs, les responsables de santé publique et les forces armées. Mais tout cela ne servira à rien si la population n’est pas associée à cette campagne ‘Zika Zéro’. L’objectif est d‘éradiquer ces moustiques. Pour la bonne santé de nos enfants, il faut en finir avec ces moustiques.Dilma Rousseff, présidente brésilienne

Zika et les Jeux olympiques

Dilma Rousseff a assuré que cette situation ne compromettait pas la tenue des Jeux olympiques, prévu à Rio de Janeiro dans 6 mois.
En plus, les autorités brésiliennes soulignent que la période où auront lieu les JO, en août, correspond à l’hiver austral et qu’il y a de fait moins de moustique à cette saison.