DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

La Cour suprême des Etats-Unis s'invite au cœur de la campagne pour la présidentielle


monde

La Cour suprême des Etats-Unis s'invite au cœur de la campagne pour la présidentielle

Depuis le décès, samedi, du juge ultra-conservateur Antonin Scalia, il reste quatre magistrats progressistes et autant de conservateurs. Le successeur de Scalia est donc crucial pour la plus haute instance juridique du pays.

Un successeur que le président sortant, Barack Obama, s’est engagé à nommer, au grand dam des candidats républicains à la Maison Blanche. Ted Cruz, ou encore Donald Trump, estiment que c’est au futur président, qui sera élu en novembre, de nommer le juge tant convoité.

Les candidats démocrates Bernie Sanders et Hillary Clinton soutiennent sans surprise Barack Obama qui s’est engagé samedi à “remplir (ses) responsabilités constitutionnelles” pour désigner un nouveau magistrat.

Le président sortant risque néanmoins de se heurter à l’opposition du chef de la majorité républicaine au Sénat. C’est en effet à la chambre haute du Congrès de ratifier la nomination d’un nouveau juge.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Auto-traduction

Prochain article

monde

Mexique : un milion de personnes pour recevoir le message du pape contre la corruption