DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Défier son destin, un thème récurrent d'Hollywood, présent aux Oscars


cinema

Défier son destin, un thème récurrent d'Hollywood, présent aux Oscars

En partenariat avec

Dans cette édition spéciale dédiée aux Oscars, nous vous présentons huit long métrages en lice pour l’Oscar du meilleur film. Nous vous présentons les candidats, cette fois-ci quatre histoires fortes d’hommes et de femmes qui défient leur destin.

“Le Revenant”

Commençons avec le poids lourd de cette année : “The Revenant” – avec au total douze nominations et un acteur principal plus fort qu’un ours : Leonardo DiCaprio.

Il est à peine reconnaissable dans la peau d’un trappeur américain tout barbu attaqué par un Grizzly et laissé pour mort par ses compagnons dans la forêt profonde : une aventure très physique qui pourrait apporter à DiCaprio l’Oscar tant attendu.

Le Film du Mexicain Alejandro González Iñárritu raconte avec des images époustouflantes le combat pour la survie de cet homme, qui erre à travers une nature aussi magnifique que brutale, afin de venger la mort de son fils.

Iñárritu et son caméraman Emmanuel Lubezki sont aussi sur la liste des nominés tout juste un an après le succès de leur dernier opus “Birdman”. Mais peut-on gagner l’Oscar deux fois de suite ?

“Le Martien”

Matt Damon doit lui aussi se battre pour sa survie dans “Le Martien”, en tant qu’astronaute qui se retrouve abondonné sur la planète Mars lors d’une evacuation d’urgence. L’expert de l’espace Ridley Scott met en scène un western de science-fiction qui fait honneur au genre, mais au scénario hélas un peu trop bien rôdé.

Matt Damon, alias Mark Watney, le cowboy de l’espace, prend la chose avec un certain humour. Il se remet entièrement à son instinct scientifique, produit de l’eau avec du carburant, plante des pommes de terre auto-fertilisées et réussit à rétablir le contact avec la Terre. Suit alors un compte à rebours haletant jusqu‘à son miraculeux sauvetage que les ingénieurs ingénieux de la NASA doivent improviser.

Le film est nommé sept fois aux Oscars, notamment dans les catégories de la meilleure mise en scène et du meilleur acteur principal. L’histoire est basée sur le roman de science-fiction éponyme d’Andy Weir.

“Brooklyn”

“Brooklyn” avec Saoirse Ronan traite du destin d’une jeune Irlandaise qui tente sa chance en Amérique au début des années 1950. C’est du grand cinéma classique sentimental à la sauce d’Hollywood sur la poursuite du bonheur dans le Nouveau Monde, qui oublierait presque les aspects un peu moins reluisants de la vie d’immigré.

La jeune Eilis se laisse happée par sa nouvelle vie à Brooklyn et commence une relation amoureuse avec Tony, jeune Américain d’origine italienne. Mais lorsqu’elle doit rentrer chez elle pour l’enterrement de sa soeur, elle rencontre un jeune Irlandais – et ne sait plus à quel monde elle appartient.

“Brooklyn” nous rappelle avec des images nostalgiques et très soignées la vie des nombreux immigrés irlandais à New York, tout en mettant l’accent sur l‘évolution intérieure de son héroïne, qui passe d’un monde à l’autre. L’actrice principale nominée pour l’Oscar porte vraiment ce film basé sur le best-seller de Colm Tóibín.

Le film a obtenu trois nominations dans les catégories suivantes : meilleur film, meilleure actrice, et meilleur scénario adapté.

“Room”

“Room” est le candidat surprise parmi les grandes productions hollywoodiennes de cette année. Ce drame parle d’une jeune femme, qui pendant des années, se retrouve enfermée dans un abri de jardin avec son petit garçon, et violée. “Room” est un film bouleversant mais aussi plein d’espoir, car il raconte l’histoire d’une libération et du retour à la vie.

Un espace confiné de quelques mètres carrés et une lucarne, c’est l’univers dans lequel grandit Jack, pour qui sa mère tente de construire un univers aimant et protégé à base de belles histoires, jusqu‘à ce qu’un jour, grâce à une ruse, tous deux réussissent à échapper à leur bourreau.

Pour la jeune femme, jouée par Brie Larson, c’est le retour tant espéré et pourtant douloureux à sa vie d’avant. Pour le petit Jack, c’est la découverte d’un monde immensément grand. Nous vivons ces évènements à travers ses yeux perspicaces et innocents, grâce au jeu remarquable du jeune acteur Jacob Tremblay.

Ce film intense et touchant, basé sur le roman d’Emma Donoghue est nommé dans quatre catégories : meilleur film, meilleur réalisateur, meilleure actrice, et meilleur scénario adapté.

Les Oscars seront attribués le 28 février à Hollywood. Suivez avec nous la cérémonie en direct et retrouvez tout ce que vous voulez savoir sur les candidats dans nos émissions de cinéma, ainsi que sur notre page Web spéciale Oscars.

Le choix de la rédaction

Prochain article

cinema

La crise des réfugiés, fil rouge de la Berlinale 2016