DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Le film canadien "Sleeping giant" grand prix du jury du festival international du premier film d'Annonay

Vous lisez:

Le film canadien "Sleeping giant" grand prix du jury du festival international du premier film d'Annonay

Taille du texte Aa Aa

“Sleeping giant” du réalisateur canadien Andrew Cividino a reçu le grand prix du jury du festival international du premier film d’Annonay (Ardèche, France).

Le jury a salué un film sur l’adolescence, sur le passage “entre la chenille et le papillon”. Il pose un regard “assez subtil sur les rapports de force” et sur le “moment où l’on apprend à avoir de l’ascendant sur les autres, à les dominer”.

Adam, un adolescent tranquille, passe l‘été avec ses parents au bord d’un vaste lac, au Canada. Il se lie d’amitié avec Riley et Nate, deux cousins qui tuent le temps entre défonce, entourloupes et sauts périlleux dans le lac Supérieur. Dans les prémices de sa vie d’homme, Adam découvre les jeux de pouvoir qui caractérisent le monde des adultes. La sortie en salle est prévue pour le 17 février en France.

Prix spécial du jury

Le prix spécial du jury a été décerné a “Keeper” du réalisateur belge Guillaume Senez. D’une grande maîtrise scénaristique et justesse formelle, ce long-métrage raconte l’histoire d’une grossesse non prévue d’une adolescente de 15 ans. Son copain a également 15 ans et souhaite garder le bébé. Mais les choses ne sont pas si simples. “Keeper” est une production franco-belge et sort en France le 23 mars.

Prix du public

Le public a donné son prix à “3000 nuits”, de la réalisatrice américano-palestienne Maï Masri.

Au tournant des années 80, Layal, une jeune palestinienne, est arrêtée et incarcérée dans une prison israélienne, sur de vagues présomptions de complicité avec un très jeune combattant de l’Intifadah. Entre brimades des matonnes, confrontation violente avec les détenues de droit commun israéliennes et méfiance des plus anciennes détenues politiques, elle apprend qu’elle attend un enfant.

Prix des lycéens

Le prix des lycéens a été attribué au film danois “In your arms”.

Le réalisateur franco-danois Samanou Acheche Sahlstrøm raconte l’histoire d’un homme tétraplégique qui souffre d’une maladie dégénérative et prend la décision d’aller en Suisse pour un protocole de suicide assisté. Son infirmière, une femme solitaire de 36 ans, est la seule personne à accepter de l’accompagner. Le long métrage raconte le cheminent intérieur des deux protagonistes.

La 33ème édition du festival s’est déroulé du 5 au 15 février. Neuf premiers films de différents pays (et inédits en France au moment de la sélection) étaient en lice en 2016.

Le jury, composé de sept cinéphiles sélectionnés sur candidature, était présidé par le duo de réalisateurs et scénaristes Baya Kasmi et Michel Leclerc.