DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Le sommet de Bruxelles sur le Brexit : ce que vous devez savoir

Pourquoi met-on l’accent sur Bruxelles cette semaine ? Le Conseil européen a lieu les 18 et 19 février à Bruxelles Il est dirigé par le président

Vous lisez:

Le sommet de Bruxelles sur le Brexit : ce que vous devez savoir

Taille du texte Aa Aa

Pourquoi met-on l’accent sur Bruxelles cette semaine ?

  • Le Conseil européen a lieu les 18 et 19 février à Bruxelles
  • Il est dirigé par le président du Conseil, Donald Tusk
  • Les chefs de gouvernement des 28 Etats membres seront présents

C’est une semaine cruciale, avec une réunion de crise des dirigeants de l’UE ce jeudi et vendredi, baptisée “la semaine du Brexit.”

Quel est l’ordre du jour ?

  • Le Royaume-Uni
  • La crise migratoire

Pourquoi insister sur le Royaume-Uni?

Les dirigeants européens vont tenter de parvenir à un accord créant une nouvelle relation avec le Royaume-Uni dans l’UE.

Le parti conservateur britannique, dirigé par le Premier ministre David Cameron, veut une renégociation du rôle du Royaume-Uni dans l’UE.

Le parti a remporté le scrutin du printemps 2015, établissant ainsi le processus de renégociation.

  • Il y avait des discussions depuis 2015 au Conseil européen (CE) sur les plans du Royaume-Uni pour une entrée ou une sortie de l’Union.
  • Le Conseil européen a accepté de trouver des solutions mutuellement satisfaisantes dans quatre domaines lors de la dernière réunion de février:
  • La compétitivité
  • La gouvernance économique
  • La souveraineté
  • Les prestations sociales et la libre circulation
  • Le Président du Conseil européen Donald Tusk a émis des propositions début 2016
  • Les négociations sont en cours avec les 28 Etats membres

Un référendum sur l’adhésion britannique à l’UE est prévu le 23 Juin.

Le Premier ministre britannique David Cameron a promis une “campagne vigoureuse” pour que le pays reste dans l’Union, si les dirigeants européens lui accordent ce qu’il demande.

Cela comprend notamment un freinage d’urgence sur les prestations versées aux migrants de l’UE.

Cameron a besoin de l’accord et du soutien des 27 autres dirigeants.

Le président du Conseil européen Donald Tusk, a autorisé des pourparlers avec les principaux dirigeants de l’UE cette semaine. Il va se rendre lundi et mardi en France, en Roumanie, en Grèce, en République tchèque et en Allemagne. De retour à Bruxelles, il parlera aux présidents et premiers ministres de la Lettonie, de la Croatie, de la Serbie, de la Macédoine, de la Slovénie et de la Turquie, ainsi qu’au président de la Commission de l’UE Jean-Claude Juncker.

Quand allons-nous connaître l’issue du sommet ?

Les observateurs disent que l’annonce pourrait venir dès qu’un accord a été atteint et que la décision a été votée.

Cela pourrait être au cours de vendredi pendant la journée, le soir ou dans les premières heures de la matinée, selon les progrès des négociations.

Que faire s’il n’y a pas d’accord ?

Les experts pensent que les discussions vont aboutir.

Philip Hammond, ministre britannique des Affaires étrangères a déclaré jeudi que le plan n’est qu’un document de travail. Les questions en suspens restent à régler.

Il y a eu des spéculations selon lesquelles Donald Tusk pourrait réunir un autre sommet d’urgence en l’absence d’accord lors de la réunion de cette semaine .

Qu’est-ce qui va se passer en ce qui concerne la crise migratoire?

  • Le Conseil européen va vérifier si les décisions précédentes ont bien été mises en œuvre
  • Il préparera le terrain pour les décisions à prendre lors de sa prochaine réunion en mars
  • Les discussions porteront sur l’aide humanitaire, la gestion des frontières extérieures, le plan d’action UE-Turquie et la gestion des hotspots migratoires

#Trending

#UKinEU #EUref

Le saviez-vous ?

Les représentants personnels des chefs d’ Etat et de gouvernement qui préparent le terrain dans la perspective des réunions internationales de ce type sont surnommés des «sherpas» : https://en.wikipedia.org/wiki/Sherpa_(émissaires).

Qu’est-ce qu’ils en pensent ?

Le plus récent sondage suggère que, en dépit de ses récents engagements, la grande majorité des citoyens britanniques pensent que David Cameron va échouer cette semaine.

  • 58 % – pensent que le premier ministre n’obtiendra pas ce qu’il demande
  • 21 % – pensent qu’il va obtenir ce qu’il demande
  • 22 % – indécis

En ce qui concerne l’adhésion à l’ UE, l’opinion publique britannique est assez partagée.

  • 29 % – pensent qu’ils s’en sortiraient mieux si la Grande-Bretagne restait dans l’UE
  • 27 % – pensent qu’ils s’en sortiraient mieux si la Grande-Bretagne quittait l’UE

Le sondage a été réalisé par ComRes, société d‘études de marché, et publié dans les principaux journaux du Royaume-Uni ce week-end.

Ce qu’ils en disent

  • “Dans un monde où la Russie est en train d’envahir l’Ukraine et un État voyou comme la Corée du Nord teste des armes nucléaires, nous devons résister à cette agression ensemble – et opposer notre puissance économique contre ceux qui déchirent le livre de règles et menacent la sécurité de notre peuple.” David Cameron
  • “C’est un moment critique. Le risque de rupture est réelle parce que ce processus est très fragile. Il faut le manipuler avec précaution. Ce qui est brisé ne peut pas être réparé.” – Donald Tusk, Président du Conseil européen.
  • “Il y aura une dislocation irréversible de l’Union Européenne si le Brexit est lancé.” – * Manuel Valls, Premier ministre français *
  • “Beaucoup de demandes britanniques sont justifiées” *Angela Merkel *
  • “Je ne peux pas dire combien d’heures je vais dormir entre jeudi et vendredi, mais nous nous concentrons sur la recherche d’une solution” – * Angela Merkel *
  • “Mon souhait est que le Royaume-Uni reste un membre actif de l’Union européenne dans l’avenir” – * Angela Merkel *
  • “L’Europe a besoin de la Grande-Bretagne et la Grande-Bretagne a besoin de l’Europe.” – * Angela Merkel *

Sources:

*http://www.consilium.europa.eu/en/meetings/european-council/2016/02/18-19/

*http://www.consilium.europa.eu/en/press/press-releases/2016/02/02-letter-tusk-proposal-new-settlement-uk/

*http://www.theguardian.com/politics/2016/feb/12/we-must-stay-in-eu-to-unite-against-aggression-says-david-cameron

*http://www.comres.co.uk/polls/iossunday-mirror-february-2016-political-poll/

*http://www.politico.eu/article/britons-expect-a-bad-deal-for-eu-membership-poll/