DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Les ondes gravitationnelles : vers un nouveau chapitre de l'astronomie


science

Les ondes gravitationnelles : vers un nouveau chapitre de l'astronomie

En partenariat avec

Les ondes gravitationnelles sont d’infimes déformations de l’espace-temps, causées par certains des événements les plus violents du cosmos. Ces ondes découvertes par le laboratoire LIGO aux Etats-Unis avaient été déduites par Albert Einstein dans ses équations.

“Nous ouvrons une nouvelle fenêtre sur l’univers. Nous avons l’opportunité d‘étudier un phénomène qui était, jusqu’ici, obscure pour nous, d’une façon complètement différente”, explique Gianpero Cagnoli, professeur de physique à l’université de Lyon I.

Chaque son généré par la fusion de deux trous noirs a sa propre fréquence. Cela va permettre aux scientifiques d‘étudier en profondeur d’autres types de phénomènes. Des questions plus ambitieuses peuvent désormais être soulevées.

“En analysant la forme ondulatoire du signal, il est possible de mesurer les masses générées par ces ondes gravitationnelles et la distance entre les deux. Comme ces paramètres sont uniques pour chaque type d‘étoile à neutrons ou de trou noir, nous disons que le signal que nous capturons est unique, c’est comme l’empreinte digitale de l‘évènement qui se déroule”, explique le scientifique.

Désormais, nous pouvons entendre l’univers, et dans le courant de l’année, la dernière onde qui restera encore à capter est celle de l’origine : le Big Bang. Pour cela, la technologie doit être améliorée.

“Il faut attendre des années pour avoir les outils assez silencieux pour pouvoir détecter les ondes gravitationnelles produites après le Big Bang”, estime Gianpiero Cagnoli.

Pour faire aboutir cette quête, il faut accroître la sensibilité de l’interféromètre du LIGO, pour identifier différents niveaux d’ondes gravitationnelles, même au-delà de l’univers.

ALL VIEWS

Touchez pour voir

Le choix de la rédaction

Prochain article

science

Kenya : les zèbres de Grevy recensés pour être mieux protégés