DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Fusillade de San Bernardino : Apple refuse de décrypter l'iPhone d'un des terroristes


monde

Fusillade de San Bernardino : Apple refuse de décrypter l'iPhone d'un des terroristes

L’enquête sur la fusillade de San Bernardino en Californie fait l’objet d’un bras de fer entre la justice américaine et le géant informatique Apple. La marque à la pomme refuse en effet de permettre l’accès aux données cryptées, contenues dans l’Iphone d’un des membres du couple qui avait tué quatorze personnes, au nom de l’Etat islamique, avant d‘être abattu.

Une juge californienne a demandé à Apple de fournir au FBI une assistance technique, en l’occurrence un logiciel, capable de décoder les données contenues dans l’appareil. Mais pour le PDG de l’entreprise Tim Cook, cette requête via bien au-delà de cette affaire et “menace la sécurité” de ses clients.

Depuis le scandale des écoutes téléphoniques de la NSA, de plus en plus d’utilisateurs de smartphones ont recours au cryptage pour protéger leurs informations personnelles.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Le Japon envoie un satellite pour étudier les trous noirs