DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

I love New York


le mag

I love New York

En partenariat avec

Sur un trottoir de la Cinquième Avenue,
Elle avance, confiante, vous voilà prévenus.

Là voilà la femme newyorkaise,
Sur d’elle, fière, à son aise,

La nymphe fend la foule de Times Square,
Sans un regard pour les mal-sapés, les rastacouères.

Les couleurs, Zac Posen,
N’en veut pas treize à la douzaine.

Noir, gris et bordeaux.
Asymétrique, camouflage, coutures au cordeau.

Arrête le Prozac, Zac.

Face au classicisme, prions pour un été indien,
Même si ces filles-là s’habillent d’un rien.

Car cette collection automnale est bien sombre et sobre,
Aussi chaleureux que les Hamptons en octobre.

***

Chez Herrera, ambiance Central Park,
Ces filles, on leur offrirait bien hotdog et tour de barque.

Pinsons, rossignols et passereaux,
Le voilà transporté dans un jardin, le front row.

Chez les hipsters tatoués et barbus de Brooklyn,
Elle tranche, cette silhouette aquiline.

Fraîcheur, couleurs pâles et monotones,
Idéal pour des dimsums à China Town.

Vous voici sublime pour une soirée à Broadway,
Merci Carolina, créatrice surdouée.

***

C’est bien New York, pas San Francisco,
Chez Diane, c’est toujours un peu disco.

Cette immortelle est restée dans les Seventies,
Elle crée toujours avec gourmandise.

Imprimés de couleurs et drapés,
Vous vouliez du terne, c’est raté.

DVF, c’est du relief.
Toujours une once de Bronx.

En voilà une belle floralie à la Little Italy.
Une désinvolture à la Harlem, moi j’aime.

Merci Diane de savoir à la grisaille vous heurter,
Pour vous, érigeons une nouvelle statue de la Liberté.

Vous avez cherché, trouvé, persisté.
Esprit Tribeca. Eurêka.

Prochain article

le mag

Le rappeur Kendrick Lamar, sacré roi des Grammys