DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Jérôme Bosch, prophète en son pays


le mag

Jérôme Bosch, prophète en son pays

En partenariat avec

500 ans après sa mort, le peintre hollandais Jérôme Bosch est à l’honneur dans la ville qui l’a vu naître : Hertogenbosch, au centre des Pays-Bas.

Le petit musée de la ville a réussi un tour de force : réunir 20 chefs-d‘œuvre de l’artiste prêtés par le Metropolitan Museum de New York, le Prado de Madrid ou encore le musée de l’Accademia de Venise.

Jérôme Bosch ce sont des illusions, des hallucinations, des créatures étranges drapés dans des représentations religieuses.

“Jérôme Bosch est un artiste extraordinaire”, s’enthousiasme Charles de Mooij, directeur du musée. “Son originalité et sa créativité sont énormes. Il inspire encore aujourd’hui des artistes du monde entier donc on peut dire que 500 ans après sa mort, il est toujours vivant et cela grâce à son originalité et sa façon de représenter les rêves les plus étranges.”

Iconographie fantastique, triptyques monumentaux, sens narratif visionnaire.
Avec plusieurs siècles d’avance, Jérôme Bosch a inspiré les surréalistes du XXème siècle dont certains le considéraient comme un maître.

Prochain article

le mag

Le Petit Prince sur les bords de la Mer Noire