DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

L'icône Morricone


cinema

L'icône Morricone

En partenariat avec

Et une récompense de plus pour le maestro du cinéma : Ennio Morricone.
Un sixième BAFTA pour le plus célèbre des compositeurs de musique de films.

L’Italien est honoré pour son travail sur “The Hateful Eight” de Quentin Tarantino. Un film pour lequel il espère obtenir un Oscar cette année.

“Je vais à Los Angeles sans m’attendre à quoi que ce soit parce que j’ai déjà été nominé 5 fois mais je n’ai pas gagné”, rappelle le compositeur. “J’espère que cette fois j’aurai l’Oscar mais je n’en suis pas certain alors je vais là-bas l’esprit tranquille, serein et j’espère que tout ira bien”.

“Vous aimeriez percer les mystères de ma créativité et de mon travail”,sourit-il “C’est difficile à expliquer parce que tout ce qu’il vous faut c’est une petite idée qui se développe et qui devient quelque chose. Parfois je n’ai pas d’idée, je cherche, et au moment où je m’y attends le moins, elle arrive”.

Comme quoi, parfois, il suffit d‘être patient. Un conseil de sage pour Morricone, qui, à 87 ans, continue de travailler sur de nouveaux projets après avoir composé la musique de 450 films, dont de très nombreux westerns.

Le choix de la rédaction

Prochain article

cinema

La Berlinale présente les futures stars européennes du cinéma