DERNIERE MINUTE

Les habitants d'Ankara sous le choc après l'attentat

Le choc des habitants d’Ankara. Ce quartier proche de la place Kizilay n’abrite pas que l‘État major des armées, mais aussi des civils, à l’image de

Vous lisez:

Les habitants d'Ankara sous le choc après l'attentat

Taille du texte Aa Aa

Le choc des habitants d’Ankara. Ce quartier proche de la place Kizilay n’abrite pas que l‘État major des armées, mais aussi des civils, à l’image de cet homme qui a échappé de justesse à l’attentat d’hier.

“C’est arrivé 20 secondes après que je soit passé devant le lieu de l’explosion. J‘étais à 300 mètres à peine quand ça s’est produit. J’ai vu un flash, puis il y a eu un bruit assourdissant. Je ne sais pas comment, mais je me suis cogné la tête contre le plafond de ma voiture. Tout le monde a paniqué. Je suis vivant à 20 secondes près. Je n’arrête pas de trembler. Je n’arrive pas à croire que c’est arrivé dans mon quartier.”

Le quartier abrite également de nombreux ministères et le Parlement turc.