DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

"Junction 48", ou la lutte des arabes israéliens par le hip-hop


cinema

"Junction 48", ou la lutte des arabes israéliens par le hip-hop

En partenariat avec

“Junction 48” est l’histoire d’amour de deux jeunes artistes palestiniens qui utilisent leur musique et le hip-hop, pour lutter contre la société israélienne et contre la répression interne de leur propre communauté conservatrice, en proie à la criminalité. Le film veut dresser le portrait d’une nouvelle génération de jeunes Arabes qui cherchent la normalité à travers leur amour et la musique.

Kareem vit dans un ghetto en proie à la criminalité dans une ville judéo-arabe mixte, dans la banlieue de Tel Aviv. Mais un jour, Kareem décide de changer sa vie et découvre la musique pour s’exprimer.

Le projet du réalisateur Udi Aloni était de réunir des musiciens palestiniens et israéliens.

Udi Aloni : “C’est un groupe de jeune gens qui choisit simplement de faire un film et le film est très professionnel, c’est très important car cette énergie bi-nationale peut créer des choses de grande qualité, la qualité est presque le symbole de la résistance. Le fait que nous puissions créer, est déjà étonnant.”

Le rappeur de 37 ans arabe israélien, Tamer Nafar, qui joue le rôle principal, nous explique sa collaboration avec le réalisateur.

Tamer Nafar: “Nous avons été dans les mêmes manifestations depuis les années 2000, donc nous connaissons la vie dans les autres mondes. Il est toujours venu à mes concerts, plusieurs fois, il a réalisé un clip vidéo, j‘étais dans ses films en tant que producteur à quelques reprises, ce n’est pas une ancienne et une nouvelle génération, c’est juste la création de la bonne génération.”

Samar Qupty, actrice: “Il sait raconter des histoires, et c’est un bon directeur, il nous donne une scène, non, il ne nous donne pas une chance, nous construisons ensemble une scène, il a son propre point de vue, mais nous sommes tous sur le même niveau.”

Le film met l’acent sur la lutte pour l‘égalité des droits pour les arabes israéliens. Il a été diffusé à Berlin pendant le Festival international du film.

Pour en savoir plus

Regardez cette vidéo exclusive à 360° de Gérard Depardieu sur le tapis rouge de la Berlinale

Le choix de la rédaction

Prochain article

cinema

L'icône Morricone