DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

L'Asie domine d'entrée le Grand Prix de judo de Dusseldorf

Le Japon et la Corée du Sud se partagent les médailles d’or lors de ce premier jour du Grand Prix de Dusseldorf, deuxième Grand Prix de la saison et

Vous lisez:

L'Asie domine d'entrée le Grand Prix de judo de Dusseldorf

Taille du texte Aa Aa

Le Japon et la Corée du Sud se partagent les médailles d’or lors de ce premier jour du Grand Prix de Dusseldorf, deuxième Grand Prix de la saison et troisième grand rendez-vous de l’année.

-48kg
Chez les femmes -48kg, et c’est Jeong, bo Kyeong la Coréenne qui crée la surprise en s’imposant en finale face à la Mongole naturalisée Kazakh Otgontsetseg Galbadrakh, qui a remporté le Grand Slam de Paris et le Grand Prix de Qingdao l’an dernier. Cette dernière est pénalisée une 3e fois pendant le golden score.

-52kg
La japonaise Shishime ai s’impose chez les –52 kg. Elle qui avait gagné presque tous ses affrontements du jour par ippon butte sur une bonne défense de Priscilla Gneto en finale, mais gagne à l’usure. La médaillée olympique française est pénalisée à 3 reprises pour passivité.

-57kg
La Française Helene Receveaux est battue en finale des -57kg par la Japonaise Kaori Matsumoto, championne du monde et championne olympique en titre. La judokate tricolore subit un kuzure-kami-shiho-gatame, une technique d’immobilisation tentée à deux reprises par la nippone. La seconde est la bonne: Receveaux reste enchaînée 20 secondes, ippon et victoire logique de Matsumoto.

-60kg
La lutte la plus spectaculaire du jour a lieu chez les hommes en -60kg. Elle se solde par la victoire du Coréen Kim, Won Jin, le champion d’Asie, qui défiait en finale le champion du monde kazakh Yeldos Smetov.
Smetov marque waza-ari, mais Kim égalise, puis prend l’avantage grâce à 2 yukos, et multiplie les offensives… avant d‘être sacré vainqueur au bout des 5 minutes. Le champion d’Europe russe Belsan Mudranov prend le bronze.

-66kg
Le jeune prodige de 21 ans sud coréen An Baul, champion du monde en titre, s’impose dans la catégorie –66 kg, face à l’Israélien Golan Pollack grâce à un waza-ari obtenu sur une projection. La hiérarchie est presque respectée puisque Pollack, médaillé de bronze aux derniers championnats du monde, avait battu en demi le vice-champion du monde Russe Mikhail Pulyaev.

L’image du jour
C’est un ippon hargneux du Kazakh Yeldos Smetov, qui écrase le Turc Bekir Ozlu sur le tatami pour se propulser en finale des -60kg.

La surprise du jour
Il faut la chercher dans la compétition des -57kg femmes, avec la défaite lors de son second combat de la roumaine Corina Caprioriu, vice championne du monde et vice championne olympique en titre, contre la Colombienne Yadinys Amaris. La sud américaine perd malheureusement ses deux combats suivants.