DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Les moustiques tuent plus que les requins


monde

Les moustiques tuent plus que les requins

Alors que des doutes commencent à émerger sur le lien entre zika et les cas de microcéphalies au Brésil, rappelons que les moustiques, toutes espèces confondues, tuent chaque année près de 500 000 personnes, véhiculant des maladies comme la malaria, la fièvre jaune, la dengue, l’encéphalite japonaise ou beaucoup plus rarement le chikungunya.

Les vers sont le second vecteur le plus important de maladie faisant plus de 190 000 morts par an, si on exclut les porcs lors de l‘épidémie de grippe A. Ces derniers ont été responsables de 285 000 morts dans le monde en 2009/2010, estiment les experts de l’OMS (chiffre médian d’une fourchette de l’OMS).

Les maladies plus mortelles que les attaques

Dans l’imaginaire humain, les requins et les loups font plus peur que les moustiques ou les vers. Et pourtant les grands prédateurs ne tiennent pas la comparaison. Impossible de trouver des statistiques sur les attaques mortelles sur des hommes par des loups dans le monde tant elles sont devenues rares ; les requins ont tué six personnes en 2015 et les fourmis tuent plus de monde chaque années (une trentaine) que les ours (cinq). En tout, ce sont près de 107 000 personnes qui périssent tuées par une piqûre (hors piqûre de moustique), une morsure ou une attaque mortelle dont près de 94% du seul fait des serpents.

Les maladies en revanche tuent près d’un million personnes tous les ans si l’on exclut l‘épidémie de grippe A de 2009 / 2010. Lors de cet épisode, ce chiffre a atteint le record de 1 250 000 morts personnes mortes de maladies véhiculées par des animaux.

Voici le détail des données chiffrées, par animal ainsi que la cause, compilées par euronews.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Les insolites : une cafetière comme urne funéraire