DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Berlinale : les scuds de Depardieu, venu pour "Saint-Amour"


Allemagne

Berlinale : les scuds de Depardieu, venu pour "Saint-Amour"

Il créé l‘événement en foulant le tapis rouge de la Berlinale pour un film, pourtant, hors compétition…

Gérard Depardieu, acteur de génie, personnage tout en démesure, est aussi un adepte du franc-parlé et des sorties médiatiques. Et à Berlin, il balance. Sur le président français François Hollande, sur le cinéma, qu’il s’agisse du festival de Cannes et des Oscars aux films trop “confortables”… Pas son genre… Ni celui de son nouveau film, “Saint-Amour”, une comédie réalisée par le tandem Gustave Kervern – Benoît Delépine.

“C’était vraiment un beau rôle, commente l’acteur, surtout avec les taureaux, la basse-cour, les paysans, c’est parfait… Les femmes , l’alcool, c’est fini pour moi, c’est Mr Guérin, le producteur qui prend beaucoup ça, l’alcool, les femmes aussi…”

Saint-Amour, grand cru du beaujolais, est ici une ode à l’hédonisme, sur fond de rapprochement entre un père (Gérard Depardieu) et son fils (Benoit Poelvoorde).

La remise des prix de cette 66ème Berlinale aura lieu ce samedi dans la soirée. 18 films sont lice pour l’Ours d’or.

“La compétition est terminée. Il n’y a pas vraiment de favori pour l’ Ours d’or. Ce soir, le jury présidé par Meryl Streep annoncera qui remportera le prix. Moi j’ai déjà le mien. En fait, je l’ai acheté et il n’est ni en or ni en argent, mais en peluche, en tout cas c’est le mien”, commente Wolfgang Spindler envoyé spécial d’euronews à Berlin.

Avec AFP

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Réfugiés : l'Autriche applique désormais des quotas pour les demandeurs d'asile