DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Chaque jour deux enfants meurent en traversant la Méditerranée

La mer Egée est un cimetière pour les migrants : chaque jour en moyenne deux enfants se noient pendant la traversée.

Vous lisez:

Chaque jour deux enfants meurent en traversant la Méditerranée

Taille du texte Aa Aa

Chaque jour, deux enfants meurent noyés, dans la traversée périlleuse et déséspérée de la mer Egée. Une moyenne tragique, révélée par les Nations Unies. La mer Egée entre la Turquie et la Grèce est l’une des routes les plus meurtrières pour les migrants. L’hiver et les bateaux de piètre qualité augmentent le danger.

Point of view

Depuis janvier, 410 personnes se sont noyées sur les 80.000 qui ont traversé. C'est 35 fois plus que début 2015

“Comme les enfants représentent désormais 36% des gens qui traversent, les chances de se noyer en mer Egée entre la Turquie à la Grèce ont augmenté proportionnellement, explique William Spindler, du Haut Commissariat des Nations Unies pour les Réfugiés. Au cours des six premières semaines de 2016, 410 personnes se sont noyées sur les 80.000 qui ont traversé la Méditerranée orientale. C’est 35 fois plus que début 2015.”

Deux enfants perdus en mer, chaque jour, depuis la mort d’Aylan en septembre, dont les image du corps sur une plage ont ému le monde entier. Quelques jours seulement d‘émotion, accompagnés de “plus jamais ça”, qui résonnent toujours comme une coquille vide.